Immobilier ancien

Vente

Acquisition

Accompagnement jusqu'à l'acte notarié

Le charme de l'ancien

Sur cette partie, nous vous accompagnons dans la recherche et/ou la vente de votre bien:

  • Pour la recherche de biens, nous puisons dans notre réseau professionnel (agences, clients, sites spécialisés) comme personnel afin de vous trouver le bien qui vous conviendra. Le cas échéant, nous cherchons sur les sites incontournables de l’immobilier (Se loger, Leboncoin, PAP).
  • Pour la vente de votre bien, nous sollicitons aussi notre réseau professionnel et personnel. Le cas échéant, nous publions des annonces sur les canaux de distributions principaux d’internet (Se loger, Leboncoin, PAP). Naturellement , nous nous occuperons des visites, réception des offres, rédaction du compromis de vente. 

Il semble important de rappeler quelques notions propres à l’immobilier ancien. En effet, nous distinguons deux types d’immobilier, l’ancien et le neuf.

Bien que ce ne soit pas tout à fait correct, le terme « d’ancien » est très souvent associé aux très vieux bâtiments, à un style architectural, l’Haussmannien par exemple. (Pas tout à fait correct car tout ce qui n’est pas neuf est par définition ancien. En immobilier, on parle de neuf lorsque le bien n’a jamais été habité. Par conséquent, un logement neuf revendu 1 an après sa construction se verra appliqué les frais de notaire de l’ancien soit ≈ 8%) 

Du fait de leur ancienneté, les vieux bâtiments bénéficient quasi systématiquement d’un emplacement de qualité, dans le centre voire l’hyper centre des villes.

Aussi, ces vieux bâtiments ont étés construits à des époques ou les problématiques démographiques et environnementales n’étaient pas du tout les mêmes qu’aujourd’hui.

Destinés initialement à une classe sociale aisée, ces appartements étaient en règle générale spacieux, hauts sous plafonds. Leurs façades ornées de moulures travaillées leur donnent un caractère et un charme intemporel. 

Ces bâtiments portent à eux seuls une bonne partie du patrimoine français.

Ils sont d’ailleurs toujours synonymes de luxe et de raffinement car ils sont bien plus couteux en termes d’exploitation (matériaux, charges, rénovations)  que les logements neufs qui répondent à des normes très strictes. 

En effet, un ravalement de façade ou de cage d’escaliers, une mise aux normes d’un ascenseur, une rénovation de toiture ou encore un changement de fenêtres peut s’avérer extrêmement couteux.

Pour des questions évidentes de couts de construction, il n’est plus question de construire de tels immeubles. Le nombre de logements limité favorise la valorisation de l’immobilier ancien.

Les hauteurs sous plafonds ainsi que les huisseries anciennes ont un impact direct sur l’isolation de ces  appartements (isolation thermique et phonique) qui sont extrêmement énergivores.

 

 

Pour conclure, l’immobilier ancien comporte bon nombre d’avantages mais les inconvénients sont loin d’être négligeables.  Il est primordial de prendre tous ces éléments en compte afin de ne pas se tromper et choisir un bien immobilier en phase avec vos attentes et vos capacités financières.